Conseils post-opératoires

Chirurgie générale

Pour vous assurer un prompt rétablissement, nous attirons votre attention sur quelques points importants. Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne. Des douleurs dans les épaules, sous les côtes, sont possibles également, elles sont liées au gaz nécessaire à la coelioscopie, ces douleurs doivent disparaître en 2 à 3 jours.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • Sur prescription de votre anesthésiste : port de bas de contention et anticoagulant.
  • Porter votre ceinture abdominale (jusqu’à la prochaine consultation).
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.
  1. Régime alimentaire

L’alimentation peut être reprise sans restriction, mais avec modération. Il convient de ne pas être constipé et éventuellement des laxatifs vous seront prescrits.

Pour vous assurer un prompt rétablissement, nous attirons votre attention sur quelques points importants. Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher, et de réaliser les actes de la vie quotidienne. Des douleurs dans les épaules, sous les côtes, sont possibles également, elles sont liées au gaz nécessaire à la cœlioscopie, ces douleurs doivent disparaître en 2 à 3 jours.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.
  1. Régime alimentaire
  • L’alimentation peut être reprise sans restriction mais avec modération.

Pour vous assurer un prompt rétablissement, nous attirons votre attention sur quelques points importants. Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne. Des douleurs dans les épaules, sous les côtes, sont possibles également, elles sont liées au gaz nécessaire à la coelioscopie, ces douleurs doivent disparaître en 2 à 3 jours.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • Sur prescription de votre anesthésiste : port de bas de contention et anticoagulant.
  • Porter votre ceinture abdominale (jusqu’à la prochaine consultation).
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.
  1. Régime alimentaire

L’alimentation peut être reprise sans restriction, mais avec modération. Il convient de ne pas être constipé et éventuellement des laxatifs vous seront prescrits.

Vous allez quitter notre service, des antalgiques simples vous seront prescrit et devraient être efficaces. Pour vous assurer un prompt rétablissement, nous attirons votre attention sur quelques points importants. Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant la durée des soins infirmiers).
  • Evitez la pratique du sport pendant la durée des soins infirmiers.
  1. Les pansements

Il vous est possible de vous doucher intégralement avant la réalisation des soins infirmiers à domicile. Vous pouvez avant le passage de l’infirmière, retirer le pansement sur le sacrum ainsi que les mèches et prendre votre douche avec votre savon habituel. Séchez avec une serviette propre, puis l’infirmière pourra réaliser les soins dans de bonnes conditions d’hygiène.

Votre convalescence devrait se passer sans encombre, revenez en consultation post-opératoire, le jour qui vous a été fixé (habituellement deux mois après l’intervention), ce suivi est indispensable pour suivre votre rétablissement et votre cicatrisation.

Pour vous assurer un prompt rétablissement, nous attirons votre attention sur quelques points importants.Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours.Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  • La plongée, le saut en parachute et l’utilisation d’intruments de musique à vent sont définitivement déconseillés. Les voyages en avion sont à éviter pendant deux mois.
  • Arrêt du tabac.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.
  1. Régime alimentaire

L’alimentation peut être reprise sans restriction.

Chirurgie digestive

Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours.Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne. Des douleurs dans les épaules, sous les côtes, sont possibles également, elles sont liées au gaz nécessaire à la coelioscopie, ces douleurs doivent disparaître en 2 à 3 jours.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • Sur prescription de votre anesthésiste : port de bas de contention (pendant toute la durée du traitement anticoagulant) et anticoagulant.
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.

3. Régime alimentaire

L’alimentation peut être reprise sans restriction, mais avec modération. Il convient de ne pas être constipé pour cela mangez des fibres: légumes verts, fruits etc…

Pour vous assurer un prompt rétablissement, nous attirons votre attention sur quelques points importants. Reprenez une activité légère, la marche est autorisée dès votre sortie, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne. Des douleurs dans les épaules, sous les côtes, sont possibles également, elles sont liées au gaz nécessaire à la coelioscopie, ces douleurs doivent disparaître en 2 à 3 jours.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  • Sur prescription de l’anesthésiste: port de bas de contention et anticoagulant.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.
  1. Régime alimentaire

L’alimentation peut être reprise sans restriction mais avec modération.

Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • sur prescription de votre anesthésiste : port de bas de contention (pendant toute la durée du traitement anticoagulant).
  • En cas de laparotomie : une ceinture abdominale (jusqu’à la prochaine consultation) vous sera prescrite et devra être portée jusqu’à la prochaine consultation.
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.

3. Régime alimentaire

L’alimentation peut être reprise sans restriction, mais avec modération.

Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • Sur prescription de votre anesthésiste : port de bas de contention et anticoagulant
  • En cas de laparotomie : une ceinture abdominale vous sera prescrite et devra être portée jusqu’à la prochaine consultation.
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.
  1. Régime alimentaire

L’alimentation peut être reprise sans restriction, mais avec modération. Il n’y a pas de régime particulier à suivre.

Pour vous assurer un prompt rétablissement, nous attirons votre attention sur quelques points importants. Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne. Des douleurs dans les épaules, sous les côtes, sont possibles également, elles sont liées au gaz nécessaire à la coelioscopie, ces douleurs doivent disparaître en 2 à 3 jours.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • Une surveillance biologique (par prise de sang) bi hebdomadaire sera réalisée vous devez en communiquer les résultats à votre chirurgien afin qu’il adapte votre prise en charge (introduction d’aspirine lorsque le taux de plaquette est trop élevé par exemple).
  • Sur prescription de votre anesthésiste un traitement par anticoagulant peut vous être prescrit.
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.
  1. Régime alimentaire

L’alimentation peut être reprise sans restriction mais avec modération.

Soyez vigilant et consultez un médecin si vous présentez les signes et symptômes de ces complications possibles :

  • Infection de la plaie : Rougeur, chaleur, écoulement, gonflement, douleur, fièvre.
  • Infection urinaire : Sensation de brûlure en urinant, sensation persistante de vessie non 
vidée, nombreuses mictions et urgences mictionnelles, fièvre.
  • Thrombophlébite : Douleur et sensibilité d’un mollet qui augmentent à la marche, rougeur locale.
  • Embolie pulmonaire : Douleur thoracique d’apparition soudaine qui peut ressembler à de l’angine, difficulté à respirer, fièvre, pouls rapide, toux, ou transpiration.

Consulter sans délai un médecin si vous présentez un ou plusieurs des signes et symptômes suivants, surtout s’ils progressent rapidement. Il pourrait s’agir d’un début d’infection fulminante post-splénectomie: fièvre, malaises généraux, toux, essoufflement, maux de tête, douleurs (diffuse, musculaire ou abdominale), nausées, vomissement, et diarrhées.

Suite à une chirurgie sur la rate ou splénectomie vous devrez, pour les années à venir, être vigilant afin de prévenir l’apparition d’une infection.

  • Prendre les antibiotiques prescrits.
  • Aviser votre dentiste ainsi que les autres intervenants de la santé de l’ablation de votre rate.
  • Vous assurer d’avoir été vacciné une fois contre le méningocoque et l’Haemophilus influenzae.
  • Vous faire vacciner annuellement contre la grippe saisonnière.
  • Vous assurer d’avoir été vacciné contre le pneumocoque au moyen de 2 vaccins 
différents selon l’horaire recommandée par votre médecin. 
o Le vaccin polysaccharidique comme le Pneumovax 23. Une dose à répéter une fois après 5 ans et une autre fois après l’âge de 65 ans. 
et
o Le vaccin conjugué comme le Prevnar ou le Synflorix à recevoir une seule fois.

Enfin l’infection fulminante post-splénectomie :

Il s’agit d’une infection rare mais qui progresse très rapidement et qui peut être mortelle chez les personnes qui n’ont plus de rate. Cette infection peut survenir tout au long de la vie chez ces personnes. Elle se présente par divers symptômes tels que malaises généraux, fièvre, douleur diffuse, musculaire ou abdominale, maux de tête, nausées, vomissements ou diarrhée. Le tout peut ressembler à un début de grippe, mais la personne atteinte devient rapidement très malade.

Il est alors très important de consulter un médecin immédiatement si ces symptômes surviennent afin de pouvoir débuter rapidement un traitement médical. L’infection fulminante post-splénectomie peut être prévenue dans la majorité des cas par des vaccins appropriés, d’où l’importance de maintenir sa vaccination à jour après une splénectomie.

Pour vous assurer un prompt rétablissement, nous attirons votre attention sur quelques points importants. Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher, et de réaliser les actes de la vie quotidienne. Des douleurs dans les épaules, sous les côtes, sont possibles également, elles sont liées au gaz nécessaire à la coelioscopie, ces douleurs doivent disparaître en 2 à 3 jours.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  • Sur prescription de l’anesthésiste: port de bas de contention et anticoagulant.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.
  1. Régime alimentaire

L’alimentation peut être reprise sans restriction mais avec modération. Il convient de ne pas être constipé et des laxatifs vous seront prescrits.

Pour vous assurer un prompt rétablissement, nous attirons votre attention sur quelques points importants.Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours.Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne. Des douleurs dans les épaules, sous les côtes, sont possibles également, elles sont liés au gaz nécessaire à la cœlioscopie, ces douleurs doivent disparaître en 2 à 3 jours.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  • Sur prescription de l’anesthésiste: port de bas de contention et anticoagulant.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.
  1. Régime alimentaire

Pendant un mois, vous devrez observer un régime : éviter les fibres végétales crues dont la digestion nécessite une bonne motricité gastrique, fractionner l’alimentation (faire de petits repas, fréquents), manger lentement en mâchant bien et privilégiez pendant un mois une alimentation mixée.

Chirurgie cancérologique

  1. Soulager la douleur

Les jours suivants la pose de la chambre implantable, vous aurez une sensation d’ankylose de l’épaule. Il est donc nécessaire de prendre le soir de l’intervention et les jours suivants du PARACETAMOL.

  1. L’hygiène

Un pansement étanche a été mis en place, vous permettant de prendre des douches (pas de bains). Quatre jours après la pose de la chambre implantable, vous pourrez retirer le pansement. Pour prendre votre douche, vous devez utiliser votre savon habituel. Après chaque douche, pour sécher (le pansement ou la cicatrice lorsque le pansement n’est plus en place) prenez une serviette propre et tamponner (ne pas frotter).

Il n’y a pas lieu qu’une infirmière réalise des soins à domicile (sauf cas particulier), les fils que vous pouvez voir de part et d’autre de la cicatrice sont résorbables et disparaîtront seuls. Il ne faut pas tirer sur ces fils.

Pour vous assurer un prompt rétablissement, nous attirons votre attention sur quelques points importants.Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  • Votre anesthésiste pourra être amené à vous prescrire des injections sous cutanées afin de prévenir une phlébite ou une embolie pulmonaire.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Le plus souvent il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Si des fils sont apparent sur votre cicatrice ils sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.
  1. Régime alimentaire

L’alimentation sera déterminée en fonction de l’intervention qui a été réalisée et des particularités de votre situation. Vous pourrez être amené à fragmenter votre alimentation en multipliant les repas. Toutes ces informations vous seront détaillées lors de votre sortie par votre chirurgien, et une diététicienne pourra vous conseiller. Une supplémentation en vitamines vous sera peut être prescrite.

Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • Sur prescription de votre anesthésiste : port de bas de contention et anticoagulant.
  • En cas de laparotomie : une ceinture abdominale (jusqu’à la prochaine consultation) vous sera prescrite et devra être portée jusqu’à la prochaine consultation.
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.
  1. Régime alimentaire

L’alimentation peut être reprise sans restriction mais avec modération.

Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • Sur prescription de votre anesthésiste : port de bas de contention (pendant toute la durée du traitement anticoagulant).
  • En cas de laparotomie : une ceinture abdominale (jusqu’à la prochaine consultation) vous sera prescrite et devra être portée jusqu’à la prochaine consultation.
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.
  1. Régime alimentaire

L’alimentation peut être reprise sans restriction mais avec modération. Il convient de ne pas être constipé et vous réintroduirez les fibres progressivement dans votre régime alimentaire.

Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • Sur prescription de votre anesthésiste : port de bas de contention (pendant toute la durée du traitement anticoagulant).
  • En cas de laparotomie : une ceinture abdominale (jusqu’à la prochaine consultation) vous sera prescrite et devra être portée jusqu’à la prochaine consultation.
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice.
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Les fils sur votre cicatrice sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.

3. Régime alimentaire

L’alimentation peut être reprise sans restriction, mais avec modération.

Pour vous assurer un prompt rétablissement, nous attirons votre attention sur quelques points importants. Reprenez une activité très légère, la marche est autorisée, évitez de conduire pendant 5 jours. Il est normal que la région opératoire soit douloureuse au début et restera sensible quelques temps. Ceci ne doit pas vous empêcher de bouger, marcher et de réaliser les actes de la vie quotidienne.

Pendant votre convalescence :

  1. Précautions
  • Il est conseillé de prendre des douches (le bain est à proscrire pendant un mois).
  • Ne portez pas de charges lourdes (pendant au minimum un mois).
  • En cas d’exposition au soleil, prévoyez des protections contre les UV (crème écran total) la meilleure solution reste le port de vêtement propre afin de recouvrir la cicatrice
  • Evitez la pratique du sport jusqu’à la prochaine consultation.
  • Votre anesthésiste pourra être amené à vous prescrire des injections sous cutanées afin de prévenir une phlébite ou une embolie pulmonaire.
  1. Les pansements
  • Il faut laisser les cicatrices à l’air. Le plus souvent il n’y a pas lieu de faire venir une infirmière.
  • Si des fils sont apparent sur votre cicatrice ils sont résorbables, ils peuvent être mouillés et disparaîtront seuls. Après votre douche, séchez les cicatrices par tamponnement avec une serviette propre.
  1. Régime alimentaire

L’alimentation sera déterminée en fonction de l’intervention qui a été réalisée, et des particularités de votre situation. Vous pourrez être amené à fragmenter votre alimentation en multipliant les repas. Toutes ces informations vous seront détaillées lors de votre sortie par votre chirurgien, et une diététicienne pourra vous conseiller. Une supplémentation en enzymes pancréatiques vous sera peut être prescrite.

Chirurgie proctologique

Il faut maintenir la région anale aussi propre que possible. Après chaque selle, idéalement prendre une douche et sécher délicatement. Parfois des soins infirmiers vous seront prescrits. L’utilisation de lingette hygiénique peut être utile. Une gêne, des démangeaisons, un écoulement peuvent persister pendant la durée des soins notamment en présence d’un élastique.

Les soins postopératoires sont simples (nettoyage avec un savon ou un antiseptique à la douche ou en bains de siège, application éventuelle de crème ou de pommade…) et le plus souvent ne nécessitent pas l’intervention d’une infirmière. Ces soins vous seront détaillés par votre chirurgien.

Les soins post-opératoires sont simples (nettoyage avec un savon ou un antiseptique à la douche ou en bains de siège, application éventuelle de crème ou de pommade…) et le plus souvent ne nécessitent pas l’intervention d’une infirmière. Ces soins vous seront détaillés par votre chirurgien.

Il faut maintenir la région anale aussi propre que possible. Après chaque selle, idéalement prendre une douche et sécher délicatement. Parfois, des soins infirmiers vous seront parfois prescrits. L’utilisation de lingette hygiénique peut être utile. Une gêne, des démangeaisons ou un écoulement peut persister pendant quelques jours. Il ne faut pas être constipé, des laxatifs vous seront prescrit et vous devez enrichir votre alimentation en fibres.

Les soins post-opératoires sont simples (nettoyage avec un savon ou un antiseptique à la douche ou en bains de siège, application éventuelle de crème ou de pommade…) et le plus souvent ne nécessitent pas l’intervention d’une infirmière. Ces soins vous seront détaillés par votre chirurgien.

Français